mercredi 20 août 2014

VOTRE TOIT,C'EST VOTRE ARGENT

http://www.vd-couverture91.fr 
LA TOITURE DE VOTRE TOIT EST VOTRE AVENIR
Le toit " couverture"d'une maison est conçut pour la protéger des intempéries. Elle est exposée à la vue de tous, la toiture"couverture" ne doit avoir aucun défaut. Si elle est mal entretenue,cela peut vous occasionner de nombreux désagréments. Un contrôle des lieux est nécessaire tous les dix ans minimum. Si la toiture"couverture a plus de vingt ans, ce contrôle se réitérera tous les deux ans. Au-dessus de quarante ans, la visite de contrôle sera annuelle.Un toit ne peut être au-dessus de tout soupçon car il est constamment sollicitée et agressée par de nombreux intempéries, si la toiture résiste vaillamment au vent, à la pluie, à la neige ou au gel, saison après saison elle n'est pas à l'abri de tout,comme l'intrusion de volatiles qui feront leurs nids ou la propagation de divers termites grand prédateurs de vos bois de charpente. Alors avant que les dommages ne se propagent et parfois très rapidement optez pour une série de mesures drastiques. Dans un premier temps renseignez-vous sur vos démarches administratives pour la réalisation de certains travaux. "Dans une réponse adressée au Sénat, puis une seconde à l’Assemblée nationale, le législateur estime que les travaux de réfection totale et à l’identique d’une toiture sont soumis à déclaration préalable, sauf dérogation expresse inscrite au Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou au document d’urbanisme en tenant lieu. Cette position doit pour autant être appréhendée avec prudence (en l’espèce, le terrain était compris en secteur sauvegardé).
En effet, dans une autre réponse publiée au Journal Officiel le 15/03/1999, le législateur a dans le même temps estimé que les travaux de « remise en état de la toiture » n’ayant pas pour effet de modifier son aspect initial seraient dispensés de formalités.
De telle sorte que, selon qu’ils consistent en une réfection à l’identique ou à une remise en état, les travaux sont soumis à déclaration préalable (réfection totale) ou dispensés de formalités (remise en état). Finalement, il revient à l’administration locale de se prononcer en premier lieu sur la nature des travaux envisagés et sur les formalités à entreprendre en conséquence."
Dans tous les cas, les travaux de réfection ou de rénovation de toiture"couverture" ayant pour effet de modifier l’aspect extérieur de la toiture sont soumis à déclaration préalable. Si votre habitat est situé à moins de 500 m d’un site classé, vous devrez déposer un dossier auprès des Architectes des Bâtiments de France (ABF). Informez-vous auprès de votre mairie, procurez-vous le Plan Local d’Urbanisme (PLU).
 Puis vient ensuite le choix du couvreur  ,qui est essentiel pour la bonne réalisation des travaux , assurez-vous que l’entreprise choisie bénéficie d’une qualification professionnelle (QUALIBAT)"entre autre" et qu’elle applique la garantie décennale ou biennale des travaux de toiture"couverture".
Pensez à  faire réaliser un diagnostic complet et approfondi de la toiture"couverture".
Inspection en revue du moindre recoin, aussi bien à l’intérieur que à l’extérieur. Posez vous la question "mais comment se porte la charpente" ?. Un examen soigneux et attentif  permettra de déceler les moindres traces de dégradation :"exemple" chevrons et pannes vacillants, assemblages altérés par le temps, murs porteurs fragilisés, invasion de termites, infiltration d’eau, prolifération de champignons et autres. Si cela est le résultat de votre diagnostic,alors toutes ces pièces défectueuses mettent en péril la solidité de votre charpente, il est grand temps d’intervenir le plus vite possible. Continuez votre inspection à l’extérieur,le contrôle extérieur est aussi important que le contrôle intérieur.Si  visuellement les tuiles se couvrent peu à peu de mousses et de lichens ou bien si  l’ardoise blanchit, alors les risquent de casse et s’oxydation sont à prévoir telles les insectes se faufilent ici et là, l’eau de pluie s’infiltre dans les fissures.Vérifier également si l’arêtier et le faîtage de la toiture "couverture" sont bien fixés .
posez vous la question si la toiture "est-elle bien ventilée? "Car la plupart des couvertures existantes ont été posées sans écran de sous toiture ou avec un écran bitumineux. Lors de la mise en œuvre d’une isolation en rampants et plafond de toiture, il est donc impératif de prévoir une lame d’air ventilée de 2 à 3 cm minimum en sous face des liteaux portant la couverture (lame d’air ventilée et continue de l’égout jusqu’au faîtage). Il faut alors réaliser le balayage de l’air par un système approprié :exemple" chatières en couverture avec écran de sous toiture discontinu dans le dernier tiers haut de la toiture ou système de ventilation intégré en faîtage (tuiles de sous-faîtage, closoir de faîtage).
En cas de réfection récente de la toiture"couverture", la pose d'un écran de sous toiture HPV peut avoir été installé. Dans ce cas, l’isolant peut être posé directement à son contact. Attention, en l’absence d’indication sur le caractère HPV de l’écran, on choisira systématiquement pour la ventilation de la sous face de l’écran par une lame d’air continue de 2 à3 cm d’épaisseur au minimum sous liteaux de la toiture.
http://www.vd-couverture91.fr/isolation/ 
A noter : 2 à 3cm n’est qu’une valeur approximatif et minimale pour les couvertures de petits éléments de matériaux comme l'ardoises ou la tuiles, en toiture zinc ou toiture de feuilles métalliques, la lame d’air minimale est de 4 cm, l'idéal serait 5 cm.  Il faut tenir compte de la reprise d’épaisseur éventuelle  des isolants afin de ne pas obturer partiellement cette lame d’air réglementaire. Hors présence d’un écran HPV, il est en effet primordial pour la pérennité de la structure d’assurer une ventilation suffisante en sous couverture.
Isolez, économisez c'est de commencez par renforcer l’étanchéité pour combattre l’humidité et ses effets de nuisances. la performance énergétique :représente une perspective d’avenir.
Les travaux d’isolation d'une toiture coutent très cher. Si on prend un coût de l’énergie fixe il faudrait près de 50 ans pour l’amortir économiquement.
Mais  cela est un calcul factice. Le coût de l’énergie est appelé à augmenter inéluctablement. Le seul vrai moyen de réaliser des économies financières sur la durée est de consommer moins. Le développement durable est la solution d’avenir même si son financement "assez onereux" est aujourd’hui est délicat.
C’est d’ailleurs la raison d’être des nombreuses aides fiscales et bancaires aux quelles vous pouvez prétendre,au bénéfice des économie d'énergies
Alors profitez surtout pendant la période de rénovation ou de réfection des travaux pour isoler la toiture. Eh oui 30% des déperditions de chaleur passent par le toit. L’isolation vous assurera un confort thermique optimal. L’hiver, vous resterez au chaud. L’été, vous ne suffoquerez pas.


L’isolation par l’intérieur consiste à poser l’isolant sur les chevrons (par simple couche ou double couche)isoler par l'intérieur égale diminution de la surface de volume au contraire de ’isolation par l’extérieur qui permet de préserver le volume des combles et de garder la charpente apparente.

Sécuriser votre habitat = réduire votre consommation d’énergie et permet d’appliquer la nouvelle réglementation thermique,le tout =  valorisation de  votre patrimoine.

vd-couverture91 spécialiste en rénovation de la toiture couverture,est à l'écoute de votre toit : http://www.vd-couverture91.fr 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire