dimanche 27 octobre 2013

LAINE DE ROCHE / ISOLATION


S’ISOLER PAR LA LAINE DE ROCHE

http://www.vd-couverture91.fr 
LAINE DE ROCHE:VD-COUVERTURE91
La réaction au feu de la laine de roche non surfacée avec surfaçage voile de verre ou aluminium est classée A1 par le classement européen Euroclasses (produit non combustible). Lorsqu’une laine de roche est revêtue d’un papier kraft, sa classe de réaction au feu est F (produit non classé ou non testé).
La laine de roche répond, par sa nature et ses constituants, aux caractéristiques de stabilité dimensionnelle à température et humidité. Comme la laine de verre, la laine de roche est un isolant non hydrophile Ce qui signifie que lorsqu’une laine de roche est mouillée accidentellement par de l’eau de pluie ou de la neige, il suffit de la laisser sécher, sans la manipuler ni la comprimer.
Lorsqu’elle retrouve son épaisseur, elle recouvre ses caractéristiques de conductivité thermique, donc sa performance. Concernant le comportement mécanique, selon le type de produit et pour une application donnée (toiture, mur, sol), il faut vérifier cette caractéristique (exemple : semi-rigidité pour une application en murs). L’élaboration de la laine de roche s’effectue à partir de roche volcanique (matières premières naturelles et abondantes) par fusion et fibrage.
Le conditionnement peut prendre diverses formes : rouleaux, panneaux rigides pour répondre aux exigences de certaines applications (forte résistance mécanique), coquilles (calorifugeage) et flocons (épandage mécanique ou manuel).
La résistance au feu : incombustible, elle ne s’enflamme ni ne propage la flamme ; elle participe à la performance de résistance au feu des éléments de construction des bâtiments.
Le matériau laine de roche est particulièrement adapté à des applications nécessitant une forte résistance mécanique telles que toitures étanchées ou isolation thermo-acoustique des sols ainsi que pour les complexes d’isolation nécessitant une résistance au feu, complexes coupe-feu.
La laine de roche La laine de roche est réalisée à base de roche basaltique. Son processus de fabrication consiste à faire fondre et à fibrer la roche, jusqu’à l’obtention d’un matelas de laines enchevêtrées qui emprisonnent l’air.
Elle se présente sous la forme de rouleaux ou depanneaux et est utilisée pour l’isolation des combles, des cloisons, des bardages et des planchers.
Les plus 
bonne isolation thermique et acoustique (meilleur isolant phonique que la laine de verre)
 perméable à la vapeur d’eau
 l’un des isolants les moins chers
 bon comportement au feu.
Les moins
 les rouleaux de laine se tassent dans le temps et peuvent perdre de leur épaisseur, surtout en isolation de combles
 ses performances thermiques sont fortement diminuées par l’humidité
 la laine de roche contient des fibres respirables très irritantes pour le bricoleur qui est amené à les manipuler.
Visitez notre page sur l’isolation à http://www.vd-couverture91.fr/isolation/ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire