samedi 26 avril 2014

LE CLOSOIR POUR FAITAGE

LE FAITAGE DE TOIT PAR VD-COUVERTURE91




LE FAITAGE PAR CLOSOIR: 
On positionne le liteau ou la panne de tête de sorte que les talons de la dernière rangée de tuiles viennent affleurer le bois de faîtage. En faîtage et en arêtier, le jeu entre le bois et le bord des tuiles devra être inférieur ou égal à 1 cm. Toutes les coupes de tuiles, si petites soient-elles, devront être obligatoirement posées et fixées. Attention, la coupe des tuiles en tête est à proscrire, En faîtage et en arêtier, le recouvrement des closoirs sur les tuiles devra être égal au recouvrement des tuiles ou au moins à 0,11 m si le recouvrement des tuiles est supérieur à cette valeur. COUVREUR91
vd-couverture91
http://www.vd-couverture91.fr/toiture-couverture /  
 Les bois de faîtage et d’arêtier seront mis en place avant la pose des closoirs. La hauteur (H) de ces bois (appelés bois de rehausse) sera déterminée en fonction de la pente de la couverture et du modèle de tuile. Pour déterminer facilement cette hauteur, présenter le closoir en position et relever la dimension H. La largeur des bois de rehausse quant à elle peut varier de 3 et 5 cm. En raison de leurs formes ou dimensions, certaines tuiles terre cuite de faîtage et d’arêtier nécessitent l’installation d’un bois de fourrure (H’) placé au-dessus du closoir. La pose des closoirs d’arêtier doit être réalisée avant d’entreprendre la pose en faîtage. Pose du closoir • Commencer les opérations de pose à partir du bas de l’arêtier. en arêtier • Présenter le premier closoir sur le bois d’arêtier, en veillant à ce que l’extrémité inférieure arrive au dessus de l’équerre de gouttière. • Déplier la jupe du closoir. • Découper ou replier l’extrémité du closoir sur le bout de la réhausse d’arêtier. • Fixer le closoir par deux pointes, une en extrémité basse, l’autre aux trois-quarts de la hauteur. • Poser l’élément suivant en recouvrement de 5 cm au minimum sur le précédent et le fixer par deux pointes. Déplier la jupe (en zinc ou en plomb) et continuer jusqu’au faîtage. • Couper le dernier closoir à l’aide d’une cisaille en laissant suffisamment de métal pour recouvrir le bois de faîtage et la réhausse de l’autre arêtier. • Former la jupe en zinc ou en plomb manuellement pour lui faire épouser le relief des tuiles. •
http://www.vd-couverture91.fr 
Pour le closoir retirer le liner protégeant la barde de collage en butyle. • Procéder de la même manière pour l’arêtier suivant et terminer en le coupant dans l’axe de l’arêtier précédent. • Dans le cas où l’arêtier se continue par une noue sur l’autre versant (toiture en L), laisser dépasser le closoir d’environ 10 cm derrière le bois de faîtage et le replier en creux vers la noue. • Réaliser le garnissage de tous les arêtiers.
SITE INTERNET DE VD_COUVERTURE91    http://www.vd-couverture91.fr 


    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire